Publié le 12/05/2017 à 08:50 / Jean-Marc Emprin

Chanson française

Le 13 mai, Cécile Calixte, agricultrice et artiste, réinvente les bords de Marne sur le plateau matheysin. Avec La nouvelle Guinguette, son dernier spectacle, la chanteuse fait briller quelques perles rétro qui vous conduisent de Joséphine Baker à Juliette Gréco. A écouter sans modération.

Le 13 mai, Cécile Calixte joue son nouveau spectacle à Villard-Saint-Christophe. Crédit photo : Focale Emotions

A six ans, Cécile Calixte a pris la décision de sa vie. « Quand je serai grande, je serai fermière et chanteuse ! » Quelques décennies plus tard, le rêve de gamine est devenu réalité. Installée sur le plateau matheysin, associée en Gaec avec son mari et son beau-frère, elle conjugue traite et tréteaux, bottes et talons hauts. Avec bonheur et sans complexe. Du haut de ses 1 mètre 47, l'artiste se sent aussi à l'aise avec ses montbéliardes qu'avec son public, gratifiant les unes d'un joyeux « Salut les filles ! » à l'heure de la traite, les autres d'un irrésistible sourire rouge baiser, dégainé au cours d'une soirée cabaret.

Chant lyrique

L'histoire a commencé avec le Magicien d'Oz et une ferme Starlux. Deux chemins d'évasion dans une enfance grenobloise solitaire, un peu compliquée. La fillette grandit entre un père moniteur d'auto-école, fou d'accordéon et de marche militaire, et une mère dotée d'un joli brin de voix. A seize ans, Cécile prend des cours de chant lyrique. C'est une révélation. Ce qui ne l'empêche pas, trois ans plus tard, de partir vivre chez sa grand-mère, dans une fermette dauphinoise, du côté de Varces. « Pendant que les autres allaient en boîte de nuit, je m'occupais des lapins... »
La jeune femme a choisi de combiner contact avec les animaux et rencontre avec le public. Elle fait l'acquisition d'un cheval, de chèvres, de moutons, de cochons, monte une petite ferme pédagogique et, pendant dix ans, passe son temps à « mettre ensemble des gens, des enfants, qui allaient bien, ou pas ». De temps à autre, elle organise des fêtes à la ferme et n’oublie pas son amour du chant, qui la conduit à oser pousser la chansonnette dans les rues ou à la fête de la musique. « Je n'ai jamais eu le trac », s'étonne-t-elle presque.
A 35 ans, mariée, mère de cinq enfants, la voilà qui se décide à passer un BPREA à la MFR de Vif. « J'ai découvert ce qu'était la production, confie-t-elle. Mais ce n'était pas mon truc. Moi je suis plutôt du genre à parler à mes vaches, et même à chanter pour elles. » Son idéal à elle, c'est la ferme Starlux, autonome et autosuffisante. Un rêve de gosse, irréalisable dans le monde d'aujourd'hui. Cécile le sait bien : « C'est fini ! Ça ne vous fait pas manger. »

Petite annonce

Diplôme en poche, l’agricultrice s’apprête à poursuivre son petit bonhomme de chemin, mais la vie en décide autrement. Son mari ne supporte plus qu’elle monte sur scène. Divorce. Coups durs. Vente de la ferme. Tout est à recommencer. Cécile Calixte cherche un lieu d’accueil pour ses bêtes. La meilleure solution, c’est de trouver un chef d’exploitation capable d’adopter son petit monde. Jamais à cours d’idées,.... voir la suite en cliquant ici (accès payant)

Marianne Boilève
Ambiance champêtre et chansons françaises à La nouvelle Guinguette. Un spectacle écrit, mis en scène et chanté par Cécile Calixte. Samedi 13 mai à 20h30 à la salle associative de Villard-Saint-Christophe. 10 euros l'entrée, donnant droit à une consommation gratuite. Renseignements et réservation : 06 19 59 12 91

 

 

Mots clés : MONTBELIARDE SPECTACLE ISERE MFR VIF CHANSON FRANÇAISE CECILE CALIXTE GUINGUETTE VILLARD SAINT CHRISTOPHE GAEC DE LA TRAVERSE OLIVIER RIPPERT CABARET
Publicité
Annonces légales