Publié le 28/08/2017 à 18:25 / Isabelle Doucet

Viticulture

Cette nouvelle chute de la production intervient après une récolte 2016 parmi les plus faibles des 30 dernières années.

La production française de vin estimée en baisse de 18 %.

La production de vin en France devrait baisser de 18 % en 2017 par rapport à l'an dernier, en raison notamment du gel qui a touché l'ensemble des bassins viticoles au printemps, indique Le 25 août le ministère de l'Agriculture.

« La production de vin pourrait s'établir en 2017 à 37,2 Mhl, soit un niveau inférieur de 18 % à celui de 2016, et de 17 % à celui de la moyenne des cinq dernières années », selon une note d'Agreste.

Cette nouvelle chute de la production intervient après une récolte 2016 parmi les plus faibles des 30 dernières années.

En 2017, un gel sévère au printemps a particulièrement affecté les bassins du Sud-Ouest (notamment dans le Bordelais), des Charentes, d'Alsace et du Jura.

Si par la suite, les vignobles ont pu compenser partiellement les pertes de récolte dans certains bassins (Val de Loire essentiellement), « des pertes liées à la grêle en Bourgogne-Beaujolais, Sud-Ouest, Languedoc et Sud-Est ont également affecté la production », indique Agreste.

Autre phénomène aggravant, « la sécheresse s'est accentuée dans les vignobles du Sud-Est, de la Corse, du Languedoc et du Beaujolais » et ce phénomène climatique, associé à une canicule et du vent, essentiellement dans la vallée du Rhône, « a conduit à réviser à la baisse l'estimation sur ces territoires ainsi que l'estimation nationale ».

Source : Agra
Mots clés : VIN AGRESTE RÉCOLTE VITICULTURE PRODUCTION FRANCAISE BORDELAIS BOURGOGNE CHARENTE ALSACE JURA BEAUJOLAIS SUD-OUEST LANGUEDOC SUD-EST CORSE VALLEE DU RHONE GEL SECHERESSE
Publicité
Annonces légales