Publié le 31/08/2017 à 12:00 / Isabelle Brenguier

Machines à traire

Le bon fonctionnement des machines à traire des éleveurs est garanti par de multiples contrôles. Xavier Depeupière, conseiller de traite, assure la formation des agents qui les réalisent en Isère.

Xavier Depeupière est conseiller de traite à la chambre d'agriculture de l'Ain depuis 2002. Il assure le même service dans le département de l'Isère depuis 2012.
Crédit photo : Xavier Depeupière.

Outil essentiel de l'éleveur laitier, le fonctionnement de la machine à traire doit être assuré en permanence, car c'est ce qui garantit l'obtention d'un lait de qualité et la préservation de la santé des animaux.

Le conseiller de traite, à l'interface entre les éleveurs, les concessionnaires et l'interprofession qui régit ce matériel, le Cofit (Comité français interprofessionnel pour les techniques de production de lait), joue donc un rôle primordial.

Le métier de Xavier Depeupière, conseiller de traite à la chambre d'agriculture de l'Ain, qui assure le même service dans le département de l'Isère depuis 2012, est de plus en plus diversifié.

Si, auparavant, il réalisait lui-même de nombreux contrôles, il consiste de plus en plus à former et à encadrer d'autres agents de contrôle, notamment des concessionnaires.

Fiabilité du matériel

Différentes inspections, dont les cahiers des charges ont été élaborés par le Cofit, garantissent la fiabilité du matériel de traite.

« Il existe l' « OptiTraite », le contrôle technique régulier des installations de traite, le « CertiTraite », qui assure la conformité du montage et du fonctionnement des installations de traite neuves ou rénovées, le « DéposTraite », le contrôle des systèmes de dépose automatique des faisceaux trayeurs et le « NetTraite », le contrôle du nettoyage des installations de traite », explique ainsi Xavier Depeupière.

Le domaine de la traite est structuré au niveau régional. Depuis cinq ans, les conseillers de traite de la région sont réunis au sein de l'association « Rhône-Alpes Traite », qui a pour but de fédérer et de mutualiser les compétences de tous les conseillers.

Isabelle Brenguier
Mots clés : CHAMBRE D'AGRICULTURE PRODUCTION LAITIERE ELEVAGE LAITIER MACHINE À TRAIRE CONSEILLER DE TRAITE COFIT OPTI TRAITE
Publicité
Annonces légales