Publié le 05/10/2017 à 15:05 / Isabelle Brenguier

Manifestation



Le Sommet de l'élevage a ouvert ses portes le 4 octobre à Clermont-Ferrand.

Le Sommet de l'élevage a ouvert ses portes le 4 octobre dans un contexte plutôt calme, en raison des marchés (lait et viande bovine) plutôt haussiers et dans l'attente des conclusions des États Généraux de l'alimentation.

Stéphane Travert a décalé sa visite du jour de l'inauguration au jour de clôture et prévoit une longue déambulation dans le salon à la rencontre des éleveurs.

« C'est une édition qui s'inscrit dans une période avec davantage d'espoir » a souligné Jacques Chazalet, président du Sommet de l'élevage.

Il a évoqué le « business » qui se crée autour de ce salon qui présente plus de 2 000 animaux chaque année.

L'Iran est à l'honneur cette année.

L'Iran est présent sur le salon pour la deuxième fois, selon un représentant du ministre de l'agriculture Iranien, Mohamadreza Molasalehi.

« Pour être retenu comme pays à l'honneur, il faut que cela soit un pays d'élevage, un pays intéressé par l'élevage français et surtout il faut être candidat ! », a précisé le président du Sommet de l'élevage.

Pour l'an prochain, deux candidatures sont à l'étude.

Source : Agra
Mots clés : JACQUES CHAZALET STEPHANE TRAVERT EGALIM SOMMET DE L'ELEVAGE 2017 IRAN
Publicité
Annonces légales