Publié le 21/11/2017 à 16:30 / Isabelle Doucet

Etude

La consommation de vin chez les 18-30 ans est de plus en plus conviviale.

Les 18-30 ans consomment plus le vin avec leurs pairs.

Les jeunes de 18-30 ans consomment plus le vin avec leurs pairs et moins en famille, et apprennent à l'apprécier davantage à partir de leur propre expérience qu'à partir de critères transmis par le savoir.

C'est ce que dévoile une étude du Crédoc, présentée le 16 novembre en partenariat avec La Revue du Vin de France et l'association Vin & Société (voir la synthèse).

« Le vin est en premier bu avec des amis, puis en famille, alors que pour les plus âgés il est d'abord bu en famille. Il s'agit moins d'une délégitimation que d'une démocratisation de la prescription », a commenté Thierry Mathé, chargé de recherche au Crédoc.

C'est aussi une façon « plus expérimentale de construire son identité, où il s'agit moins de savoir que d'expérimenter », a-t-il précisé.

Autre observation du Crédoc : la consommation chez les 18-30 ans est de plus en plus conviviale : 4% seulement des prises de vin se font seuls (année 2013) contre 9% en 2003.

Enfin, le potentiel de marché est vaste : la part des 18-30 ans consommant du vin au moins une fois par semaine n'est que de 31%, alors que pour les autres boissons alcoolisées (et parfois à haute teneur), cette part se maintient à 40%.

Source : Agra
Mots clés : CONSOMMATION VIN JEUNE CREDOC CONVIVIALITE
Publicité
Annonces légales