Publié le 04/12/2017 à 16:00 / Isabelle Doucet

Cantines scolaires

Ce qui importe, c'est que nos enfants aient une alimentation saine, diversifiée et équilibrée.

Passe d'arme entre les ministres Travert et Hulot par médias interposés au sujet du menu végétarien dans les cantines scolaires.

Stéphane Travert , ministre de l'Agriculture, a répondu, dans le JDD du 3 décembre, à Nicolas Hulot qui disait, dans un entretien à L'Obs du 29 novembre, vouloir que « prochainement, les cantines scolaires proposent aux enfants un menu végétarien un jour par semaine ».

« Liberté et responsabilité plutôt que contrainte. Ce qui importe, c'est que nos enfants aient une alimentation saine, diversifiée et équilibrée », a réagi le ministre de l'Agriculture.

Puis il a précisé : « Je pourrais vous parler de la qualité de l'air et de l'eau, de nucléaire et d'éolien, car tout ça m'intéresse. Mais je n'en parle pas, parce que ce ne sont pas mes sujets. Chacun doit être sur ses sujets ».

Stéphane Travert a aussi précisé que l'objectif de passer à 50% de produits bio et locaux dans la restauration collective d'ici à 2022 fera partie des objectifs d'une grande politique d'alimentation.

« Il y en a d'autres. Par exemple qu'en 2022, l'essentiel des œufs coquille consommés proviennent d'élevages alternatifs à la cage.»

Quand le JDD a évoqué des rumeurs de son départ, le ministre de l'Agriculture a répondu : « Cela me fait sourire. Dans ce ministère, il faut savoir affronter des tempêtes, les pieds bien plantés dans la terre. Je n'ai pas d'états d'âme. »

 

La CR « consternée » par le repas végétarien voulu par Nicolas Hulot dans les cantines

« C’est avec consternation que la Coordination rurale a appris la volonté de Nicolas Hulot d’introduire un repas végétarien par semaine dans les cantines scolaires », a déclaré le syndicat dans un communiqué du 30 novembre.

La Coordination rurale estime que « les écoles doivent au contraire éduquer les enfants à une alimentation omnivore, variée et équilibrée, la plus saine et la plus en phase avec la richesse gastronomique française », et cela d’autant plus que la consommation de viande diminue d’elle-même.

Le syndicat s’interroge : « L’étiquetage sur la provenance et le mode de production (OGM ou non) du soja utilisé dans les repas végétariens sera-t-il assuré ? […] Quelle est la cohérence, lorsqu’en même temps des millions d’euros sont débloqués pour sauver la filière avicole des suites de la grippe aviaire ? ».

La CR demande donc au ministre de retirer sa proposition.

Source : Agra
Mots clés : ALIMENTATION CR CANTINE SCOLAIRE MENU VEGETARIEN STEPHANE TRAVERT NICOLAS HULOT JDD OBS
Publicité
Annonces légales