Publié le 15/12/2017 à 12:00 / Marianne Boileve

Aides ovines 2018

L'Europe pourrait ne pas rembourser à la France les avances de trésorerie versées durant les trois dernières années.

Aides ovines 2018 : la FNO dénonce une diminution drastique de l'enveloppe pour la campagne à venir.

Dans un communiqué du 14 décembre, la Fédération nationale ovine (FNO) dénonce une diminution des aides ovines pour la prochaine campagne dont les déclarations débutent dans deux semaines. En effet, selon les informations de la FNO, un audit de la Commission européenne a estimé que « de graves dysfonctionnements » ont existé « entre l'aide ovine appliquée en France et la règle européenne sur l'octroi des aides couplées », en 2015, 2016 et 2017. Aussi l'Europe pourrait ne pas rembourser à la France les avances de trésorerie de ces trois années. L'aide ovine 2018 serait ainsi amputée des majorations de commercialisation (9€) et nouveaux producteurs (6€), selon la FNO. De plus, le syndicat dénonce l'impact du transfert des aides du premier au second pilier qui induit une chute de l'enveloppe aide ovine à 113,9 M€ en 2018 au lieu de 119M€ en 2017.

Source : Agrafil

Mots clés : AIDE OVINE AIDES COUPLEES COMMISSION EUROPEENNE AVANCES DE TRESORERIE TRANSFERT DES AIDES DU PREMIER AU SECOND PILIER
Publicité
Annonces légales