Publié le 12/03/2018 à 17:40 / Jean-Marc Emprin

Variétés anciennes

Une vaste opération de sauvegarde des variétés de plantes locales de Chartreuse s'appuie sur le volontariat de la population locale. Réunions d'explications les 15 et 22 mars.

La Chartreuse a besoin de vous

Dans le cadre de l'opération de redécouverte du patrimoine maraîcher, fruitier, céréalier et ornemental de Chartreuse, le Parc organise des ateliers publics pour que tout le monde puissent participer à cette grande aventure.
Jeudi 15 mars 2017 à 19h – Salle des fêtes de St Jean-de-Couz
Jeudi 22 mars 2017 à 19h – Lycée horticole de St Ismier
Le Parc de Chartreuse porte une opération participative et innovante intitulée « Redécouverte du patrimoine maraîcher, fruitier, céréalier et ornemental de Chartreuse », en partenariat avec le CRBA (Centre de Ressources en Botanique Appliquée) et l'association Jardins de Mémoires Montagnes. Cette initiative constitue un programme unique en France à l'échelle d'un tel territoire. Les premiers résultats démontrent une diversité végétale incroyable à l'échelle du massif !
Nous cherchons à remettre en production des variétés locales. Pour ce faire, nous avons exploré le patrimoine végétal de Chartreuse pour en extraire des variétés cultivables, susceptibles de satisfaire aussi bien les exigences agronomiques des producteurs locaux que les attentes des consommateurs.
Haricot 'Cerise', laitue 'Gloire du Dauphiné', maïs 'Crolles', poire 'Louve', pomme 'groin de veau' ou prune 'fourote' : les trésors que les chercheurs ont exhumé sont riches !
Pour remettre au goût du jour ces variétés anciennes ou locales, le Parc de Chartreuse va maintenant engager des actions autour de plusieurs axes. Dans cette dynamique de mise en réseau, tous les acteurs sont concernés qu'ils soient : habitants, élus, agriculteurs, viticulteurs, pépiniéristes, gestionnaires de patrimoine naturel et culturel, associations, professionnels de la restauration...


Un état des lieux très riche
Les recherches documentaires (près de 1000 documents consultés) et les enquêtes de terrain menées auprès des habitants du massif (36 enquêtes sur 19 communes) ont produits des résultats exceptionnels. Ils démontrent l'incessante introduction de nouveaux végétaux en Chartreuse, du Néolithique à nos jours. Leur expérimentation, leur adaptation constante fut la grande affaire des Hommes, afin de mieux se nourrir mais aussi pour des raisons culturelles, esthétiques ou encore pour assurer un meilleur développement économique.
Les 399 espèces documentées recouvrent 1409 variétés dont les principales sont la vigne (145 variétés), la pomme de terre (95 variétés), le blé (95 variétés), le poirier (83 variétés), la courge (75 variétés), le haricot (73 variétés), le melon (69 variétés), le rosier (66 variétés), le pommier (56 variétés), le pêcher (56 variétés), le pois (48 variétés), le chou (46 variétés), la laitue (46 variétés), le fraisier (30 variétés), le maïs (26 variétés), la chicorée (25 variétés), l'avoine (23 variétés), le noyer (22 variétés), le navet (20 variétés), la betterave (19 variétés), la carotte (17 variétés), le cerisier (13 variétés) et l'abricotier (10 variétés)

 

L’idée est de remettre en production des variétés locales. Une exploration du patrimoine végértal local a été réalisée. Pour en extraire des variétés cultivables. Haricot 'Cerise', laitue 'Gloire du Dauphiné', maïs 'Crolles', poire 'Louve', pomme ‘groin de veau’ ou prune ‘fourote’  font partie des trésors exhumés. Pour remettre au goût du jour ces variétés anciennes ou locales, le Parc de Chartreuse va maintenant engager des actions autour de plusieurs axes. Dans cette dynamique de mise en réseau, tous les acteurs sont concernés qu’ils soient : habitants, élus, agriculteurs, viticulteurs, pépiniéristes, gestionnaires de patrimoine naturel et culturel, associations, professionnels de la restauration...

Aujourd’hui, le parc a besoin de l’aide de volontaires identifier des variétés sur le terrain, multiplier des variétés, développer la production de semences, développer l’expérimentation de  variétés locales.

Lors des ateliers publics des 15 et 22 mars, des groupes de travail seront constitués par espèce : légumes, fruits, vignes…

 

Contact
Missions agriculture et biodiversité du Parc naturel régional de Chartreuse
Place de la mairie, 38 380 Saint-Pierre-de-Chartreuse
04 76 88 75 20 ou accueil@parc-chartreuse.net
Publicité
Annonces légales