Publié le 05/06/2018 à 09:55 / Isabelle Doucet

Viticulture

13 vins se sont distingués lors du 7e concours départemental des vins de l'Isère qui s'est déroulé lundi 4 juin au Clos des Capucins à Meylan.

De g. à d. : Wilfrid Debroize, président du syndicat des vins de l'Isère, Sébastien Bénard, trésorier et deux lauréats, Luc Métral et Yves Jean.

« C'est une belle surprise, elle a l'air de plaire ». Luc Métral, viticulteur à Chanas, a décroché, lors du 7e concours départemental des vins de l'Isère, un coup de cœur pour ses « Galets oubliés », un viognier 2016 récolté en vendanges tardives.

Le viticulteur est un habitué du concours qui se déroule traditonnellement au Clos des Capucins à Meylan.

Il a planté ses deux hectares de vigne en 2011 et entre dans sa quatrième année de production.

Ses vins se distinguent toujours, mais il était encore sans indication géographique et il est bien décidé à faire la demande de classement IGP Isère pour la cuvée 2017.

« Le concours, c'est un jeu. Cela permet de se situer par rapport aux autres. Il y a une petite émulation. On s'y prépare, on réfléchit aux vins qui plairont, ajoute-t-il. C'est important de participer pour la région grenobloise ».

 

Luc Métral et ses

 

Il raconte comment il a réussi à obtenir ce nectar aux accents de fruits confits, d'abricot, de caramel et d'eau de vie de poire.

« C'est une tentative de laisser la vendange sur pied et d'aller le plus loin possible. J'ai vendangé à la mi-novembre. Les raisins étaient noirs de botrytis.  Mais en pressant, il est sorti du jus. J'ai laissé faire. Il y a eu une fermentation alcoolique longue et une transformation laborieuse, sur deux à trois mois. »

Ce vin hors concours a séduit par sa complexité et son équilibre.

Typicité et terroir

Il n'est pas le seul, à l'image de Stéphanie Loup, du domaine Loup des vignes à Saint-Savin, qui a réussi un assemblage gagnant syrah-mondeuse pour proposer un rouge 2016 baptisé La Meute, « équilibré, de belle nature, une réussite », selon le jury.

Lundi 4 juin, 45 échantillons de vins isérois étaient en lice, produits par 17 vignerons. Pas moins de 13 distinctions ont été décernées, preuve que production a beau être encore modeste, elle témoigne de la grande qualité du travail des viticulteurs isérois.

« Nous avons un peu moins de participants que l'an passé, constate Wilfrid Debroize, le président du syndicat des vins de l'Isère. Peut-être est-ce lié aux conditions météo. C'est très particulier en ce moment dans les vignobles. »

Il souligne les efforts faits pour réunir un jury « cohérent et professionnel », composé de restaurateurs, de cavistes, de vingnerons d'autres départements et d'amateurs éclairés.

Le syndicat, partenaire de l'événement organisé par la chambre d'agriculture de l'Isère, le festival Le Millésime, Le Vin des Alpes, la Laiterie Bayard et Vitis Vienna, réfléchit à une nouvelle dynamique pour ce concours.

Les pistes seraient de l'élargir à d'autres régions comme les Coteaux de l'Ain ou l'Allobrogie, voire à d'autres partenariats.

« Ce concours sert à promouvoir les vins avec leur typicité et leur terroir », a lancé Jacqueline Rebuffet, vice-présidente de la chambre d'agriculture en insistant auprès des vignerons, sur « l'importance de continuer à être présents ».

 

Isabelle Doucet

Le palmarès :

 
AOP  vins de Savoie - cru des Abymes :
Argent : Laurent Cartier, jacquère 2017
IGP Isère Rouge :
Or : Domaine Loup des vignes, IGP Balmes dauphinoises, « La Meute » 2016 (syrah mondeuse)
Argent : Domaine Finot, IGP Coteaux du Grésivaudan, 2016 (pinot noir)
IGP Isère blanc :
Or : Vignoble Chevalier Bayard, IGP Coteaux du Grésivaudan, 2017 (malvoisie, pinot gris)
Argent : Domaine Loup des vignes, IGP Balmes dauphinoise, « A pas de loup » 2017 (viognier, velteliner)
IGP Collines rhodaniennes rouge :
Or : Yves Cuilleron, « Ripa Sinistra », 2016 (syrah)
Or : Christophe Pichon, « Mosaïque », 2016 (syrah)
Argent : Les vins de Vienne, « Heluicum » 2016 (Syrah)
IGP Collines rhodaniennes blanc :
Or : Les Serines d'or, « Jad'Or » 2016 (viognier)
Rosé :
Bronze : Domaine Loup des vignes, IGP Balmes dauphinoises, 2017
Coups de cœur du jury :
AOP Savoie/rouge : Laurent Cartier, « Gamay » 2016 (gamay, pinot)
Sans IG/blanc : Luc Métral, « Les galets oubliés » 2016 (viognier)
Méthode : Laurent Cartier, méthode traditionnelle 2016

 

A lire aussi : Le combat du Chevalier Bayard pour les vins Alpins

Mots clés : CHAMBRE AGRICULTURE THOMAS FINOT CONCOURS VINS ISERE CLOS DES CAPUCINS MEYLAN STEPHANIE LOUP IGP BALMES DAUPHINOISES IGP COTEAUX DU GRESIVAUDAN IGP COLLINES RHODANIENNES AOP SAVOIE VIGNOBLE CHEVALIER BAYARD LUC METRAL WILFRID DEBROIZE SYNDICAT VINS DE L'ISERE JACQUERE SYRAH VIOGNIER GAMAY PINOT VELTELINER MONDEUSE YVES CUILLERON LAURENT CARTIER SERINES D'OR
Publicité
Annonces légales