Publié le 22/06/2018 à 15:30 / TD journaliste

Energie

Lors de l’assemblée générale de l’Ageden à la chambre d’agriculture de l’Isère, le président de l’association est revenu sur les avancées de l’association.

Analyse de l'air intérieur, éco-gestes, ou conseil financier... l'association pour une gestion durable de l'énergie (Ageden) touche à tout pour favoriser une transition énergétique rapide. En 2018, l'espace Info Energie, gérée conjointement avec l'agence locale de l'énergie et du climat de l'agglomération grenobloise (Alec), a reçu plus de 7 000 demandes d'information, soit une hausse de 16%. Un chiffre record qui n'avait pas été atteint depuis 2001. Cet espace est chargé d'apporter des conseils à propos des aides financières disponibles ou encore des apports techniques. Les thématiques abordées sont à 42% sur l'isolation des bâtiments, 26% sur le chauffage, 10% sur la ventilation et 7% pour la production d'eau chaude. Les particuliers ont aussi été mobilisés aux 30 ateliers éco-consommation ou dans le défi « familles à énergie positive ». Mais pour faire bouger les choses, il faut aussi s'occuper du levier collectif.

Loin des objectifs

Dans les 18 intercommunalités du département, 15 sont partenaires de l'association dont celle de Cœur de Chartreuse, arrivée en 2017. Plus de 140 projets de collectivités ont été suivis soit une hausse de 20% en 2017 comparé à 2016. Pour ces derniers, 32% sont des projets communaux du Grésivaudan. Les copropriétés et les bailleurs sociaux sont aussi de plus en plus mobilisés. « Sur le front de la transition énergétique en Isère, on a observé une montée en conscience », félicite Laurent Lefebvre, président de l'association. Même si la transition énergétique est engagée par les partenaires, elle reçoit aussi un coup de pouce réglementaire. Entre le plan rénovation de l'habitat et les mesures de rénovation énergétique obligatoire lors de travaux pour les copropriétés, les collectivités s'adaptent et l'Ageden peut leur venir en aide. Mais la transition n'est toujours pas assez rapide... « Le développement de la sobriété, de l'efficacité et des énergies renouvelables n'est pas à la hauteur des objectifs comme l'a montré le scénario de l'association Négawatt et le point d'étape de la loi transition énergétique pour la croissance verte », regrette le président.

Pour débattre des actions menées, l'Alec et l'Ageden organisent une matinée d'échanges à propos de l'adaptation au changement climatique. Cette demi-journée, ouverte aux collectivités et professionnels, aura lieu le jeudi 5 juillet à la Maison des associations de Grenoble.

Virginie Montmartin
Mots clés : AGEDEN ALEC TRANSITION ECOLOGIQUE ECONOMIE ENERGIE
Publicité
Annonces légales