Publié le 03/07/2018 à 08:15 / Jean-Marc Emprin

Dégâts de gibier

Face à l'expansion de la population de sangliers, les périodes de chasse sont élargies.

Le préfet veut réguler le sanglier

L'ouverture générale de la chasse aura lieu le dimanche 9 septembre 2018. Une adaptation est apportée cette année compte tenu de la très forte augmentation de la population de sangliers.

La surpopulation de sangliers est en effet lourde de conséquences :

- pour les enjeux économiques agricoles impactés par les dégâts que les sangliers occasionnent aux cultures. Le montant des dégâts en Isère s'élève à un million d'euros pour la saison qui s'achève. Ce montant est indemnisé par les chasseurs ;
- pour les propriétés impactées par des dégâts, sans indemnisation ;
- pour la sécurité sur les routes, compte tenu du risque de collision ;
- pour les enjeux sanitaires, les sangliers pouvant être vecteurs de maladies ;
- pour les impacts écologiques que cette surpopulation occasionne.

Des mesures visant à réduire l'impact de la surpopulation de sangliers ont donc été prises :

En période de chasse, du 9 septembre 2018 au 28 février 2019 la régulation des populations est assurée prioritairement par les chasseurs ; Hors période de chasse, du 1er mars 2019 au 31 mai 2019, les lieutenants de louveterie peuvent être diligentés par le préfet pour organiser des opérations visant à réduire ponctuellement les populations de sangliers, sur les secteurs où des dégâts sont constatés ;
Du 1er juillet au 9 septembre 2018 et du 1er au 30 juin 2019, le préfet de l'Isère a décidé de faciliter cette année la chasse du sanglier, qui était autorisée jusqu'à présent sur demande individuelle pendant ces périodes, et de façon anticipée à compter du 15 août de chaque année ;

En conséquence, du 1er juillet 2018 au 14 août 2018 et en juin 2019 :

La chasse à l'approche ou à l'affût du sanglier, c'est-à-dire la chasse individuelle, sera possible le matin de 1h avant le lever du soleil à 10h, et le soir de 18h à 1h après le coucher du soleil. Elle sera interdite les dimanches, le 14 juillet 2018 et le lundi de Pentecôte 2019, et autorisée les autres jours, sauf le vendredi qui est un jour de non-chasse en Isère.
La chasse en battue, c'est-à-dire la chasse collective qui mobilise également des chiens, sera possible sur les secteurs où des dégâts ou des concentrations anormales de sangliers sont constatés, sur autorisation préfectorale. Elle sera interdite les dimanches, le 14 juillet 2018 et le lundi de Pentecôte 2019, et autorisée les autres jours, sauf le vendredi qui est un jour de non-chasse en Isère.

A partir du 15 août, la chasse en battue, à l'approche et à l'affût sera autorisée après avis du comité local de gestion ou de la fédération départementale des chasseurs, comme les années précédentes, sauf le vendredi qui est un jour de non-chasse en Isère.

 

Mots clés : CHASSE DEGATS SANGLIER REGULATION POPULATION DE GIBIER CHASSE À L'AFFUT
Publicité
Annonces légales