Publié le 04/07/2018 à 09:25 / TD journaliste

Viande

La FNSEA et la Fédération nationale bovine (FNB) saluent la décision prise d'inscrire l'interdiction des importations de produits issus de modes de production non autorisés en France et dans l'Union européenne (UE).

La FNSEA et la Fédération nationale bovine (FNB) saluent la décision prise d'inscrire l'interdiction des importations de produits issus de modes de production non autorisés en France et dans l'Union européenne (UE).

La FNSEA et la Fédération nationale bovine (FNB) saluent chacune dans un communiqué le 3 juillet la décision prise lors de l'examen du projet de loi Egalim d'inscrire l'interdiction des importations de produits issus de modes de production non autorisés en France et dans l'Union européenne (UE).

« Selon ce principe, aucune tonne supplémentaire de viande brésilienne issue d'animaux non tracés et engraissés avec des substances strictement interdites au sein de l'UE ne devrait donc être autorisée à entrer sur le marché intérieur », conclut la FNSEA.

La décision paraît « parfaitement adaptée aux attentes exprimées par les citoyens français », et représente pour le syndicat un signal fort face aux accords de libre-échange encore en négociation.

source : Agrafil

Mots clés : FNSEA FNB IMPORTATION EGA EGALIM
Publicité
Annonces légales