Publié le 06/08/2018 à 14:20 / Jean-Marc Emprin

Elevage



Une nouvelle méthode de conservation des grains : le broyage suivie d'une fermentation.

Cette technique permet de gagner du temps l'hiver (pas d'aplatissage) et assure une bonne conservation des grains (pas de problème de charançons, sylvains, ...)
Toutes les céréales peuvent être broyées puis fermentées, même le maïs et les méteils. Il faut récolter le grain légèrement humide entre 16 et 22 % d'humidité (et entre 25 et 30 % pour le maïs) soit une dizaine de jours avant la date « habituelle ».
Stocker ces céréales dans un boudin de petit diamètre pour mieux maîtriser la conservation à l'ouverture. La conservation peut être longue (2 ans) si la bâche n'est pas percée. Pour cela, privilégier des emplacements bétonnés ou sur des plates-formes stabilisées. Le coût : compter entre 30 et 40€ / ml soit 15 à 35€ / tonne.

C. Nayet, chambre d'agriculture
Publicité
Annonces légales