Publié le 25/10/2017 à 11:55 / Isabelle Doucet

Agroécologie

L'étude porte sur les grandes cultures et les prairies.

L'Inra propose une évaluation des services écosystémiques rendus par l'agriculture en France (Crédit photo : Inra).

L'Inra a présenté une étude sur les « services écosystémiques » rendus par les systèmes agricoles en France, le 24 octobre.

Elle porte sur les grandes cultures et les prairies qui couvrent 95% de la SAU, a précisé Anaïs Tibi, chercheuse à l'Inra et co-rapporteur de l'étude.

Les scientifiques sont parvenus à poser les bases d'un dispositif permettant d'identifier et d'évaluer les services rendus par les écosystèmes agricoles aux agriculteurs et à la société (structuration des sols, régulation de la qualité de l'eau, pollinisation des espèces cultivées, régulation des graines d'adventices...).

« Cela doit permettre de réfléchir à la transition agricole de systèmes s'appuyant sur des intrants (phytos, engrais, irrigation, etc) vers des systèmes s'appuyant sur les services écosystémiques », ajoute Olivier Therond, également co-rapporteur.

A titre d'exemple, les chercheurs estiment que « la part de la production agricole en grandes cultures imputable aux services écosystémiques (sur les intrants azote et eau) serait de l'ordre de 50% ».

Cette part serait plus élevée pour le blé et le tournesol, plus faible pour le colza.

Source : Agra
Mots clés : INRA ETUDE SERVICES ECOSYSTEMIQUES GRANDES CULTURES PRAIRIES TRANSITION AGRICOLE
Publicité
Annonces légales