Publié le 05/07/2018 à 00:00 / TD journaliste2

Pratique

La floraison, correspondant à la sortie des soies, est le premier indicateur de la précocité de la culture. Compte-tenu des conditions très variables de l’année. Arvalis a conçu une courte vidéo pour vous aider.

Date de floraison du maïs fourrage : une vidéo pour récolter au bon stade.

Taméo prédit les stades du maïs fourrage

Le stade optimal de récolte des maïs fourrage se situe à 32-33 % MS de la plante entière.

Récolter à moins de 30 %, c'est limiter le rendement et risquer des pertes de sucres au silo par écoulement de jus.

Récolter à plus de 35 % MS c'est risquer d’altérer la qualité de conservation de l’ensilage et réduire la digestibilité des 2 parties de la plante (amidon et tiges + feuilles).

Dans les deux cas, moins de 30 % et plus de 35 %, la valeur alimentaire n'est pas à l'optimum.


« A partir de ce stade, il faut entre 550 et 700 degrés-jour (base 6-30°C), selon la précocité de la variété, pour atteindre le stade optimal de récolte plante entière… soit 45 à 70 jours selon les régions et le climat », explique Michel Moquet, Ingénieur fourrage chez Arvalis - Institut du végétal.


Des outils d'aide à la décision permettent à l'éleveur de mieux cibler sa date de récolte.

Ces outils se basent sur le cumul de températures à partir de la floraison femelle.

Taméo par exemple proposé par Arvalis et Météo-France prédit la date de récolte à la parcelle, en fonction des données saisies par l’agriculteur (commune, variétés, date de semis) et des données météo.

En saisissant dans l’application la date de floraison réelle, l’agriculteur améliore la précision du calcul.

En 2018 chaque cas est particulier, observez vos parcelles

Les conditions de semis de 2018 ont été très variables du Nord au Sud de la France.

En fonction de la date de semis et des conditions de températures, les dates de floraison seront décalées -en avance ou en retard- par rapport à la normale dans plusieurs régions françaises.

 

Dans le Nord-Est de la France, les floraisons seront significativement en avance de plus de 10 jours en Alsace et en Lorraine, de 5 à 10 jours en Champagne-Ardenne.

Cela laisse entrevoir des récoltes de maïs fourrage précoces, à l'image de 2017, sous réserves des conditions météo estivales et automnales.

  

Date de floraison du maïs fourrage : une vidéo pour récolter au bon stade.
Crédit Photo : Arvalis

 

Dans le grand Sud-Ouest, les conditions climatiques pluvieuses de ce printemps ont grandement perturbé les semis de maïs.

On observe aujourd'hui des retards en végétation liés aux dates de semis. Les floraisons seront plus tardives que la normale, de 8 à 12 jours, voire plus.

Les dates de récolte seront décalées de 10 à 20 jours a minima.

 

Les maïs du Grand Ouest se trouvent, en moyenne, en situation assez proche de la normale, légèrement en retard en Normandie et dans le bocage angevin, sans qu'on puisse conclure à ce jour sur la période de récolte.

 

Quelle que soit la région, il existe une diversité intra-régionale des dates de semis d'autant plus importante que les semis ont été perturbés par la pluie.

Cela veut dire qu'il faut visiter les parcelles au moment de la floraison pour en connaître la date précise. Le rendement et la qualité du produit récolté en dépendent.


La floraison du maïs n’est pas forcément celle qu’on croit.

Ce n’est pas la floraison mâle, caractérisée par la sortie des panicules -phénomène pourtant bien visible depuis le bord du champ- mais c’est la floraison femelle qui correspond à l’apparition des soies à la pointe des épis.

 

 

 

Source : Arvalis

Mots clés : FLORAISON ARVALIS MAÏS FOURRAGE
Publicité
Annonces légales