CRA Aura
Budget 2022, Pac et gestion de l’eau au menu de la session de la Chambre régionale d’agriculture Auvergne Rhône-Alpes

La Chambre régionale d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes organisait le 23 novembre dernier sa session ordinaire d’automne. L’occasion de revenir sur la politique conduite, d’aborder les sujets d’avenir et de signer un accord avec l’Unicem.

Budget 2022, Pac et gestion de l’eau au menu de la session de la Chambre régionale d’agriculture Auvergne Rhône-Alpes
La session de la CRA Aura du 23 novembre était présidée par Guilbert Guignand (troisième en partant de la gauche). ©Pierre Garcia

Comme le veut la tradition, la session de la Chambre régionale d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes a démarré ce mardi 23 novembre par une partie statutaire. En commençant par le vote du budget initial pour 2022, dans un contexte de calage des futures modalités de gestion de la TATFNB et de modification des effectifs en lien avec une vague de départs à la retraite et d’absorption du personnel d’Aura Elevage. Un contexte marqué également par la refonte du PRDA avec de nouvelles actions élémentaires, la mise en place d’un groupement comptable en Aura, le maintien d’un volet d’activité en 2022 ou encore la baisse de recettes sur des appels à projets arrivés à échéance. Fort de ces éléments, le budget initial 2022 fait ressortir un bilan comptable prévisionnel déficitaire de 193 400 euros par rapport à 2021 avec des dépenses estimées à 7,59 millions d’euros et des recettes de 7,39 millions d’euros.

La Pac dans toutes les têtes

Passées les délibérations financières, les échanges ont rapidement porté sur la future réforme de la Pac avec une présentation des orientations du Plan stratégique national (PSN). Avec trois composantes distinctes : un volet économique « un secteur agricole plus résilient et diversifié au service de la sécurité alimentaire », un volet environnemental et climatique « accompagnement de toutes les transitions » et un volet « territoires et société ». En voie de finalisation, ce PSN sera transmis à la Commission européenne d’ici la fin de l’année. La parole a ensuite été donnée à Jean-Pierre Taite, vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes délégué à l’Agriculture, sur les futures orientations du budget agricole de la Région. « Notre volonté reste la même : aller vers plus de simplicité. Nous travaillons notamment sur des forfaits permettant de simplifier et d’accélérer les paiements. Notre gros chantier de l’année sera également le renouvellement de l’ensemble des plans de filière d’ici le dernier trimestre 2022 ».

Un débat très animé autour de la gestion de l’eau

Les échanges se sont poursuivis autour de plusieurs sujets d’actualité comme le suivi en continu des parcelles par satellite pour accompagner les déclarations de parcelles des agriculteurs. Présentée par la Draaf Auvergne-Rhône-Alpes en présence de son directeur, Michel Sinoir, cet outil n’a pas manqué de faire réagir plusieurs participants qui ont dénoncé des investissements réalisés dans l’unique but de contrôler les professionnels. Michel Joux, président de la FRSEA Auvergne-Rhône-Alpes, a ensuite interpelé son auditoire sur les actions menées contre des projets agricoles de retenues d’eau. Dans une ambiance électrique, Gilbert Guignand, président de la Chambre régionale d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes, a martelé qu’il « n’accepterait pas que des agriculteurs s’attaquent au travail d’autres agriculteurs ». Le temps d’échanges s’est terminé par un retour sur le recensement agricole. Avec une grande satisfaction : un taux de réponse supérieur à 98 % au niveau national et régional. Le compte-rendu sera officiellement dévoilé le 9 décembre prochain lors d’une conférence de presse.

Un accord-cadre signé avec l’Unicem Aura

Comme prévu, la matinée s’est conclue par la signature d’un accord-cadre entre la Chambre régionale d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes et l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) en Auvergne-Rhône-Alpes. Un partenariat gagnant-gagnant qui vise à formaliser une meilleure communication entre les deux parties et un accès facilité aux ressources situées dans les espaces agricoles. « Nous sommes deux secteurs qui répondent aux besoins directs des populations, avec des activités inscrites au cœur des territoires », a tenu à rappeler Jérôme Montané, président de l’Unicem Aura. Au moment de signer ce partenariat, une liste d’engagements ont été pris par les parties prenantes, comme la promotion des bonnes pratiques de réaménagement et de remise en état par l’Unicem ou le renforcement de la concertation des chambres départementales d’agriculture avec les entreprises côté Chambre régionale d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes.

Pierre Garcia

Signature accord-cadre CRA Aura et Unicem
Gilbert Guignand, président de la Chambre régionale d'agriculture Auvergne-Rhône-Alpes, et Jérôme Montané, président de l'Unicem, ont signé un accord-cadre. ©Pierre Garcia