Pratiques d'élevage
Un GIEE pour développer les bonnes pratiques

Isabelle Brenguier
-

Huit exploitations des Terres froides se sont regroupées pour former un GIEE destiné à les accompagner dans leur volonté de protéger l’environnement et de développer leur autonomie fourragère. Explications.

Un GIEE pour développer les bonnes pratiques
Crédit photo : Chambre d'agriculture de l'Isère Les agriculteurs du GIEE réalisent des essais sur les prairies multi-espèces et les intercultures fourragères.

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres