Sud-Grésivaudan
Une fête pour deux produits

Entre la noix de Grenoble, qui a été le premier fruit à bénéficier d’une appellation d’origine protégée (AOP) en 1938 et le saint-marcellin, labellisé par une Indication géographique protégée (IGP) en 2014, le territoire du Sud-Grésivaudan est riche d’une tradition agricole et d’un savoir-faire reconnus. Afin de mettre à l’honneur ces deux produits qui façonnent son identité depuis des dizaines d’années, Saint-Marcellin-Vercors-Isère Communauté, ainsi que les villes de Saint-Marcellin et de Vinay organisent les 15 et 16 juin une nouvelle fête commune du saint-marcellin et de la noix-de-Grenoble.

L’empreinte de ces deux productions dans le territoire est forte. Entre les exploitations laitières et les entreprises de transformations fromagères qui servent à la production du petit fromage rond, les milliers d’hectares de noyers et les corps de ferme avec leurs anciens séchoirs, ces deux productions marquent autant le paysage que l’économie du Sud-Grésivaudan.

Une fête pour deux produits
La fête du saint-marcellin IGP et de la noix de Grenoble AOP se déroulera les 15 et 16 juin.

L'article est accessible à la lecture aux utilisateurs qui ont auparavant laissé leurs coordonnées.

Découvrez nos offres