éléctions
Légitimée par les élections MSA, la FGA-CFDT enchaîne sur la pénibilité

Légitimée par les élections MSA, la FGA-CFDT enchaîne sur la pénibilité

Le 10 février en conférence de presse, la FGA-CFDT s'est réjouie du résultat obtenu aux élections MSA. La branche agro du syndicat CFDT a obtenu 42,39% des voix aux élections du collège 2 (salariés agricoles), soit 41,2% des délégués cantonaux. «En deux scrutins, on a gagné 9 points (...), on est en capacité de peser dans les caisses de la MSA», a déclaré le secrétaire national de la FGA-CFDT Eric Pommageot. La CFE-CGC arrive en deuxième position avec 24,05% des votes et 27,29% des délégués cantonaux. Dans le contexte actuel du projet de réforme des retraites, Eric Pommageot s'est dit optimiste sur l'avenir de la MSA: «On a obtenu du gouvernement la volonté de ne pas casser ce qui fonctionne. (...) La MSA a prouvé la pertinence de ses services et de son action, donc on est confiants sur ce sujet, même si on reste extrêmement vigilant tant que la discussion parlementaire n'est pas terminée.» Sur le projet de réforme, le secrétaire national de la FGA-CFDT Fabien Guimbretière a ajouté que «la pénibilité va être au centre des discussions» lors de la réunion multilatérale prévue le 13 février à Matignon. «Ce que souhaite la CFDT, c'est des accords de branche avec une obligation d'aboutir ou, en cas d'absence d'accord de branche, un droit supplétif» a-t-il conclu.