FILIÈRE
Le cheval, un atout pour l’agriculture française

Il existe un marché de la viande chevaline issue des races de trait. La section équine d’Interbev est à l’initiative d’opérations de promotion avec la restauration commerciale. D’autres suivront avec les circuits de distribution pour relancer la filière.

Le cheval, un atout pour l’agriculture française
Alain Fontaine, maître restaurateur et patron du restaurant Le Mesturet à Paris. ©DR

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres