TERRITOIRE
Faire reconnaître les spécificités de l’agriculture montagnarde

Les responsables de l’Association nationale des élus de la montagne (Anem) ont organisé une conférence de presse au cours de laquelle ils entendaient défendre des productions de qualité aujourd’hui menacées.

Faire reconnaître les spécificités de l’agriculture montagnarde
Les agriculteurs de montagne ont perdu en moyenne 7 000 euros par exploitation, toutes aides confondues, notamment dans le calcul des indemnités compensatoires de handicap naturel (ICHN).

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres