REGIONS
Les élections régionales auront lieu les 20 et 27 juin

Les élections régionales qui devaient se tenir au mois de mars 2021 ont été reportées les 20 et 27 juin du fait de la crise sanitaire liée à la Covid-19. 

Les élections régionales auront lieu les 20 et 27 juin

Après avoir reçu l’avis du conseil scientifique sur les risques liés à l’organisation des élections et consulté les maires, le gouvernement a finalement décidé de maintenir le scrutin mais de reporter les dates aux 20 et 27 juin. Si les règles de la campagne restent inchangées, les modalités de celle-ci seront adaptées au contexte sanitaire et pour les opérations de vote, un protocole sanitaire va être adopté pour garantir la sécurité sanitaire dans les bureaux de vote. Dans un avis du 29 mars 2021, le conseil scientifique a recommandé la mise en œuvre d'un protocole renforcé et adapté et d'encourager au maximum l'usage de moyens dématérialisés pour la campagne électorale.

Une campagne électorale adaptée

Concernant la campagne électorale, les outils dématérialisés seront « encouragés au maximum ». Le ministère de l'intérieur va mettre en ligne un site internet avec toutes les professions de foi des candidats. Un débat sera organisé à la télévision et à la radio avant chacun des deux tours des régionales. Pour mener campagne, les candidats ne pourront pas organiser de meetings ou de réunions politiques y compris à l'extérieur. Cette interdiction sera cependant réévaluée en fonction de la situation sanitaire. Pour leurs déplacements, les candidats pourront aller au-delà des 10 km dans le ressort de la circonscription électorale, ainsi que les militants qui les accompagnent « sur la base d’une attestation du candidat ou de son mandataire financier ». Pour la distribution de tracts, collage d'affiches, porte-à-porte, les conditions seront « strictement encadrées » et précisées par une circulaire du ministère de l'Intérieur très prochainement.

Un scrutin sous protocole sanitaire renforcé

Pour les opérations de vote, un protocole sanitaire va être adopté pour garantir la sécurité sanitaire dans les bureaux de vote. Aussi, le vote par procuration va être facilité. Chaque électeur pourra disposer de deux procurations et le dispositif maprocuration.gouv.fr permettra d'établir une procuration de façon presque totalement dématérialisée. De plus, les horaires des bureaux de vote pourront être étendus de 8 heures à 20 heures pour limiter les croisements de personnes. Pour l'organisation des bureaux de vote, le conseil scientifique recommande de solliciter des personnes vaccinées. Trois semaines avant le premier tour, les maires devront signaler les personnes non encore vaccinées susceptibles d'être membres des bureaux de vote. Ces personnes pourront alors se voir proposer une vaccination. S'il n'est pas possible que tous les membres du bureau de vote soient vaccinés, il faudra que ces personnes réalisent des tests PCR ou antigéniques ou autotests, deux jours avant la date du scrutin, puis cinq et huit jours après. Les préfets et sous-préfets seront chargés d'accompagner les maires notamment des petites communes dans l'organisation des élections.

C.Dézert (source Vie publique.fr)
Découpage administratif de la France : les Régions

Découpage administratif de la France : les Régions

La région est à la fois la plus grande collectivité territoriale de droit commun et la plus récente. La carte des régions métropolitaines a été redessinée par la loi du 16 janvier 2015. Les 20 et 27 juin, les électeurs des 12 régions métropolitaines sont appelés aux urnes, ainsi que ceux de la Guadeloupe et de la Réunion. En Corse, en Martinique et en Guyane, les électeurs votent pour les membres des collectivités uniques, dotées des compétences d'un conseil régional et d'un conseil départemental. Les élections régionales visent à désigner 1 767 conseillers régionaux. Leur nombre varie selon les régions et est déterminé en fonction de la population de chaque département. En Auvergne-Rhône-Alpes, ils sont 204 conseillers régionaux et en Bourgogne-Franche-Comté 100. Les conseillers régionaux sont normalement élus pour six ans. La loi du 22 février 2021 a porté la durée du mandat des conseillers qui seront élus en 2021 à 6 ans et 9 mois en raison d’un calendrier électoral chargé en 2027. La fin du mandat, d'abord envisagée en décembre 2027, a été fixée à mars 2028. Une fois élue, l'assemblée régionale élit un président du conseil régional. Les vice-présidents et les membres de la commission permanente de la Région sont aussi élus dans la semaine suivant le scrutin. En vertu de la règle du non-cumul des mandats, un président de conseil régional ne peut pas occuper une fonction de parlementaire (député, sénateur, député européen) ou une autre fonction exécutive locale.

C.D